· 

Voyage vers le Mieux-être , partie 1

Bonjour à toutes et tous,

 

Aujourd'hui j'avais envie de vous écrire un article moins "spirituel' que habituellement (et encore que...).
Il sera en 2 parties, en voici la première.


J'ai envie de prendre soin de vos racines, de les ancrer, de vous faire revenir ici et maintenant dans votre corps et votre espace, de vous faire comprendre que la spiritualité c'est super pour aller mieux mais que si vous n'êtes pas bien ancrée dans un corps sain, dans une vie saine, votre épanouissement ne se fera qu'à moitié, avec un déséquilibre certain. 
Je veux aussi vous faire comprendre qu'il faut parfois lâcher la spiritualité et revenir à des choses bien plus terrestres pour s'ancrer. Qu'une méditation spéciale ancrage peut-être très bien, mais selon moi, et ce n'est que mon avis, bien encore trop perchée pour bien s'accrocher à la Terre. Equilibrer sa vie terrestre et son environnement permet un bon voyage vers le mieux-être...

Le secret d'une vie plus sereine est donc une vie plus équilibrée.
L'équilibre n'est pas toujours facile à atteindre et il ne s'agit pas que de boire des jus verts, de méditer, de faire du yoga du sport (comme nous le dit tous les magazines à la mode), il y a plusieurs petites choses que l'on peut faire au quotidien afin de trouver cet équilibre.

Je vais vous faire une petite liste non exhaustive ici de tout ce qui, selon moi (et je vais très certainement encore en oublier), vous permettra d'aller mieux, sans dépenser 10000 euros en manuels, matériel ou autre nouveauté bien-être et spiritualité healthy à la mode.

 

Je préfère encore une fois préciser qu'il s'agit ici  de mon expérience, auprès de ... moi-même et des personnes à qui j'ai pu prodiguer ces conseils.
Ce sont des conseils, un peu en "vrac" que vous choisissez de prendre ou de laisser, de noter dans un coin de votre tête ou de votre agenda (ou pas).

 

On commence souvent parfois pleine de volonté, à fond, et puis on se lasse, on oublie, ou l'on passe à autre chose, et ce n'est PAS grave.
Cessons de culpabiliser pour les actes de travers que nous pourrions faire et profitons de tout les bien faits de nos pas ( 👣 ) "droits" pour nous féliciter.
Et puis ne vous lamentez pas sur votre sort "je suis nulle je suis incapable de tenir quelque chose sur le long terme, même les choses les plus faciles". Non non laissez ça de côté, profitez de ce que vous pourriez considérer de négatif en vous pour revenir dessus, savoir pourquoi vous n'avez pas tenu, qu'est ce qui vous à fait basculer du "côté  Obscur" pour corriger et revenir dans de bonnes Habitudes.

 

Je vais vous donner un autre secret avant de vous citer tout le reste. Ce qui compte c'est de tenir le coup sur toute une vie, et non pas que sur quelques mois, ce qui signifie que OUI vous allez abandonner, lâcher l'affaire de temps en temps, quand vous serez malade, que vous n'aurez pas le temps, quand vous serez déprimée. Sachez le, OUI vous allez abandonner.

Au début vous aller abandonner peut-être 3 mois, puis reprendre, puis l'abandon sera de plus en plus court et avec le temps vous vous rendrez compte que le mieux-être est "vachement" pus confortable et vous y reviendrez de plus en plus rapidement ! 

Bon allez, vous êtes prête à vous alléger? Vous allez être déçue il n'y a rien de révolutionnaire dans ma méthode, juste du bon sens, et de la détermination.

 

 

 

1) Pour le moment je ne me fixe AUCUN OBJECTIF qui pourrait me faire culpabiliser, je réajuste et rééquilibre ma vie d'abord.

 

 

2) J'apprends à me ré-approprier mon Corps.

 

Quoi de mieux pour de belles racine que d'avoir un bon tronc fort et sain?

Si vous souhaitez vous ancrer au quotidien, reprenez contrôle de votre corps.

Je ne vous parle pas ici de perdre 15 kilos et de faire 14 kms par jour de running non non. Je vous parler de vous rendre compte à quel point vous êtes vivante.

Analysez-vous, avec un regard positif. Pas sur le physique, j'imagine que vous seriez bien trop dure avec vous même mais analysez ce que vous avez d'utile et de précieux en vous.... Vous ne le savez pas? 

Analysez ce qui vous permet de vous dire au quotidien que ce n'est pas SI pire d'être dans votre corps.

Il est fonctionnel, vous permet de vous déplacer, de manger, de respirer. 

Alors oui il peut aussi avoir des pannes (maladies, handicap ...), mais il aura toujours quelque chose qui vous permettra de vous dire, je suis en vie, je suis maître de ce corps, je le dirige, je lui apporte ce que je souhaite.

Quand j'inspire profondément je rempli d'air frais mes narines, cet air gonfle mes poumons puis mon ventre, quand je relâche et que j'expire, mon souffle et chaud, mon ventre se vide et se creuse.

Mes Yeux observent la nature, les couleurs, les mouvements.

Mes mains touchent les matières, avoir la chance de caresser un chat tout doux, ou de sentir le râpeux d'un crépi, le froid du bout des doigts.

Ma langue goûte aux saveurs, quelle chance de pouvoir ressentir ce plaisir gustatif (pour avoir été handicapée  - empoisonnement aux pignons de pin, qui m'ont donné un goût amer à tout pendant plusieurs jours - je peux vous assurer que le goût est très important).

Avec un peu de chance quand j'accélère mon pas je peux me mettre à courir, quelle liberté...

Si vous avez de la chance de pouvoir affirmer tout ça, ou ne serait-ce que quelques phrases, considérez-vous pas trop mal fichue.

On ne mesure souvent que cette chance quand il nous manque quelque chose ensuite ....

Bien sûr on a le droit de se plaindre, le droit de ne pas être bien, mais ne jamais oublier, pour "remonter", que ce corps ici et maintenant est merveilleux et nous permet de réaliser tellement de chose, qu'il est important d'y être bien incarné.

Prendre de soin de lui par des soins, des exercices et par la conscience d'y être bien en vie vous aidera a vous le ré-approprier en douceur.

3) Je respire mieux

 

Cet exercice est très connu par les sophrologue et par toutes les personnes qui connaissent la pleine conscience. 

Il permet une meilleur présence en soi et dans son corps. Permet de faire la place dans son esprit et de ralentir son pouls lors d'une grande colère, d'un stress ou après un exercice intense.

Il permet de revenir ici et maintenant. Vous pouvez le réaliser partout, au calme ou dans l'agitation, pour peu que vous sachiez intérioriser un minimum.

Que veux dire respirer? Respirer mieux?
Regardez un bébé. Regardez le mouvement de sa respiration. Lorsqu'il inspire son petit bidon se gonfle, quand il expire, son ventre se "creuse".
Si vous y êtes déjà attentive, vous aurez déjà ce bon réflexe, cette respiration "dans le bon sens" comme j'aime à l'appeler.
Mais si vous êtes agitée, stressée, que vous n'y faites plus attention, il est possible que vous fassiez le contraire.


Faite l'exercice : concentrez vous sur votre respiration sans vous forcer à "respirer dans le bon sens" et analysez. 
Souvent adulte, nous faisons tout l'inverse de "ce qu'il faudrait", nous inspirons en rentrant le ventre et nous expirons en le sortant.

Pour mieux respirer vous savez donc maintenant (ou vous le saviez probablement déjà) qu'il faut : 

Inspirer en gonflant ses poumons puis sont ventre qui expirer en vidant son ventre en le creusant et en vidant ensuite vos poumons.
Cet exercice n'est pas toujours évident seul, mais avec un peu d'entrainement vous y arriverez dans aucune difficulté et vous verrez qu'au bout d'un moment vous ne ferez plus l'effort, que votre respiration sera naturellement "dans le bon sens".

Ne pas hésiter à réaliser cet exercice de respiration en cas de stress, d'angoisse, de colère et j'en passe, en exagérant l'inspiration et l'expiration et en vous concentrant bien sur l'air frais qui entre dans votre corps, sur toutes les parties de votre corps en contact avec cet air puis sur l'air chaud qui en ressort et sur votre corps qui se détends à chaque expiration.
C'est un parfait exercice pour revenir à soi.

 

4) Je choisi des lectures inspirantes non culpabilisantes

 

Alors ce paragraphe va vous paraitre peut-être surprenant... MAIS, je pars d'un de mes constat personnel.
Je suis moi même blogueuse, et je lis parfois d'autre blogs... D'autres blogs qui me culpabilisent de ne pas être "aussi bien", et j'espère vraiment qu'à la lecture d'aucun de mes blogs vous n'avez pu ressentir  de culpabilité ...

 

Pour ma part ça pouvait être ...
Pas aussi bonne mère, pas aussi écolo, pas aussi "végane", pas aussi activiste, pas aussi spirituelle, pas aussi healthy, pas aussi bonne cuisinière....
Et ceci vaut aussi pour les livres bien sûr.
Il fut une période où j'ai beaucoup acheté de livres qui, j'ai osé le penser.... Révolutionneraient mon quotidien. Peu importe les sujets.
Seulement chaque livre, chaque blog avaient toujours des "méthodes" révolutionnaires, promettant de changer ma vie en un mois, en une semaine, perdre 15 kilos, devenir Mère Thérésa, Zéro Déchet ou Marie Kondo.

HEYYYY stop. 

Alors ok, je suis responsable de tout cela, du moins je l'étais. Je n'avais pas confiance en moi et j'ai fais confiance aux autre pour révolutionner mon quotidien, ma vie.
Leurs méthodes ne marchaient pas sur moi, ni sur le court, ni sur le long terme, trop de technique, trop d'attention sur des choses qui ne me semblaient pas naturelles....
Je voulais bien faire mais je n'y arrivais pas....

Ce que je n'avais pas compris à l'époque c'est que ce qui fonctionnait pour l'un ne pourrait pas forcément fonctionner pour l'autre, et il en va de même pour cet article. Je vous donne ici mes conseils, mes méthodes, qui ont marché pour moi, mais je vous mets bien en garde : ce qui fonctionne pour moi peut très bien ne pas fonctionner pour vous, je sais que beaucoup on besoin de soutien pour aller vers le mieux être, une présence constante pour les pousser aux fesses, et faites vous aider si besoin (je suis là pour ça aussi, c'est mon métier ^^ Je suis Cartomancienne mais j'aide aussi au quotidien des personnes vers le mieux-être et pas seulement avec des messages de vos guides, ou les cartes ^^, le côté très terre à terre me plait tout autant mais là je divague, revenons à notre sujet de base).

J'ai donc décidé avec le temps de laisser tomber les "manuel", les défi 100 jours même (l'année dernière j'ai compris que ce n'était finalement pas pour moi), et de me focaliser sur des romans philosophiques, des romans inspirants ou des choses bien plus générales et globales que des méthodes bien définies.
Et je vous avouerai que cela à changé ma vie ! Pas une méthode non non, lire des choses non culpabilisantes, non révolutionnaires.
Mange, Prie, Aime a d'ailleurs illuminé mes nouvelles envies de lectures, c'est un des premiers livre qui m'a donné envie d'aller vers le mieux-être sans culpabiliser.
Les Livres de Laurent Gounelle et Virgini Grimaldi aussi.
Des vies, des romans inspirants, légers.
Il y a bien les livres de Paulo Coelho et Frederic Lenoir aussi, plus philosophiques, mais la liste serait bien trop longue pour continuer !

Lire des lectures inspirantes DE VIE, et non pas des méthodes révolutionnaires culpabilisantes, a relativement révolutionné mon quotidien... 

5) Je prends mon Temps, et je m'autorise à chuter

 

Reprendre sa vie en main, se rééquilibrer, ne se fait pas en 2 jours, il faut parfois des années la plupart du temps, j'ai pu noter qu'il fallait environ 2 ans en moyenne (alors bien sûr pour certaines personnes cela va plus vite, et pour d'autre.... c'est encore plus long).

La première année sert à faire ce que l'ont pourrait considérer comme un nettoyage, c'est en général le moment du déclic, où l'on se dit ce n'est plus possible ainsi.
Un nettoyage de tout ce que l'on ne veut plus, et croyez moi, c'est long.
Car oui on sait souvent ce que l'on ne souhaite plus dans sa vie, mais entre savoir et faire ou ne pas faire .... 

Car parfois il s'agit de quitter son mari ou sa femme, de quitter son job, perdre du poids, arrêter de fumer, déménager, parfois il s'agit de grosses décisions, difficiles à prendre et longues à exprimer ... Je pourrais aussi aborder l'alimentation, on ne révolutionne pas non plus son assiette en un jour, notre corps doit s'habituer, il passe lui aussi par une phase nettoyage quasi obligatoire pour aller vers le mieux...

Souvent le chemin vers le mieux-être passe par une cassure, une fin, un changement, des transformations, et ce n'est pas sans douleurs et sans doutes ...

La seconde année est souvent celle de la reconstruction, celle où on remets les bonnes bases en place, celle où on commence à remonter la pente et où l'on se crée de nouvelles racines, belles et fortes.

Ce voyage vers le mieux-être est souvent semé d'obstacles, de chutes, de remises en questions, de colère, de larmes et de douleurs.
Sans vouloir généraliser tout de même, certaines personnes ne passent pas forcément par là, mais majoritairement .... Sans vouloir vous effrayer...

Mais je vais (encore) vous dire un secret : si ces choses que l'on considère souvent négatives ne faisaient pas parties de votre chemin vous feriez pas le voyage de la même manière. Ces troubles ne sont pas anodins, ils vous guident, vous permettent de corriger, de recommencer... Ils vous "retardent" mais sont peut-être là aussi pour vous dire d'y aller en douceur.


Il est très utile d'avoir quelqu'un à qui se confier dans ces moments là, une personne bienveillante qui vous dira que oui, c'est normal de chuter, mais que vous vous relèverez, grâce à son aide, grâce à votre aide, que vous allez y arriver, que cela prends du temps, mais vous allez y arriver.

 

Et Surtout ...

 

6) Je fais de mon mieux avec les moyens que j'ai

 

Ne vous mettez pas de pressions. 
Faites toujours de votre mieux avec ce que vous avez au moment M donné.

Faites avec la santé du moment, faites avec les finances du moment, faites avec votre environnement du moment.

Vous serez toujours dépendante d'événements extérieurs, mais sachez que VOUS faites vos choix.
Faites les toujours en conscience, avec ce que vous avez et avec ce que vous pouvez.

Si vous avez peur de faire le mauvais choix, n'ayez crainte... Nous faisons tous des choix qui ne sont pas forcément les meilleurs, mais il sera toujours temps de refaire un autre choix qui permettra de corriger et de vous remettre en route pour votre voyage.

N'essayez pas de vous ruiner, de vous forcer ou de forcer le destin.
Votre chemin doit être naturel, si il y a des choses qui vous freine et que vous n'avez pas les outils pour les contourner, les surmonter, c'est que ce n'est pas tout à fait sur  le bon chemin, il faut tourner de quelques degré pour continuer, pas forcément faire un tournant à 90 degré non... quelques degré peuvent tout changer.
Ou parfois il suffit tout simplement d'attendre, parfois juste attendre que l'obstacle tombe de lui même est très utile, le chemin est le bon, mais obstrué, attendons. Si cela est bien trop trop long, contournons, nous avons le pouvoir de ça.

 

Si vous faites toujours de VOTRE mieux (selon VOTRE réalité du moment), avec votre justesse à vous, ne culpabilisez de ne pas arriver pas à avancer comme vous l'auriez souhaité, appréciez plutôt chaque chose qui vous permet de vous remettre en route.


Voici la première partie, de ce voyage vers le mieux-être.
Avec ces petites choses, vous pourrez commencer à vous fixer quelques objectifs, mais ne visez pas la Lune, cela pourrait vous démotiver.
Agissez petit pas par petits pas, les choses deviendront plus claires au fur et à mesure que vous avancerez. 
Soyez toujours indulgent envers vous-même.

Dans le prochain article je vous parlerai de comment continuer à alléger son quotidien, son esprit et son corps afin de continuer vers le mieux être, et qui sait, vers votre futur objectif de vie (oh là, là on est super motivé ^^).

Je vous souhaite une belle journée / soirée / Nuit.

A très vite.

Je n'ai malheureusement pas moyen de vous avertir d'une réponse à vos commentaires par e-mail mais sachez que je réponds à tous les commentaires dans la journée, donc si vous attendez une réponse de ma part il y en aura forcément une !

Écrire commentaire

Commentaires: 0